Coronavirus : Après 24 heures de répit, la transmission communautaire réapparaît et appelle des décisions étatiques importantes.

Société

Nombreux ont été les sénégalais qui ont poussé un ouf de soulagement ce dimanche 22 mars lorsque dans le point du jour, aucun cas n’a été décelé dans ce que les techniciens de la santé appellent dans leur jargon, transmission communautaire. Sauf que le répit aura été de très courte durée.  

   

Donnant les nouvelles provenant de l’Institut Pasteur ce lundi 23 mars, le ministre de la Santé a renseigné qu’ils sont désormais 71 patients porteurs du coronavirus au Sénégal.  

   

Au passage, Abdoulaye Diouf Sarr a précisé que sur les 12 nouveaux cas, 4 sont sont issus de la transmission communautaire. Et nous voilà en plein dans la mélasse avec 07 cas dont on ne sait rien de l’origine. Une équation qui donne le tournis aux autorités sanitaires qui se battent nuit et jour pour maitriser la propagation du « monstre ».  

   

Nous rappelions que les pays qui ont connu une hausse vertigineuse de cas de coronavirus, n’ont pas été très tôt su maîtriser la chaîne de transmission. C’est le cas de l’Italie qui, en un rien de temps, a même dépassé en nombre de morts, la Chine d’où est pourtant parti le covid-19 au mois de décembre dernier.  

   

Au Sénégal, nous n’en sommes pas encore là. Les autorités étatiques s’inscrivent dans une logique de parer au plus pressé en prenant des mesures visant à contenir l’avancée du virus. C’est d’ailleurs dans cette dynamique que le chef de l’Etat, Macky Sall dont la déclaration est attendue en début de soirée (20h), pourrait prendre des décisions très importantes, en sus de celles déjà en vigueur depuis maintenant plus d’une semaine. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *