Covid-19 à Vélingara : Un comité de riposte communautaire « ensemble pour une santé pour tous » mis en place.

COVID 19

Un comité de riposte communautaire contre le coronavirus dénommé « ensemble pour une santé pour tous » a été mis en place à Vélingara. Ce collectif d’acteurs est né suite au constat du relâchement des gestes barrières par les populations malgré la prolifération des cas communautaires. 

À cela s’ajoutent les campagnes de sensibilisation tous azimuts via les radios, les porte-à-porte et autres stratégies de communication pour le respect des mesures barrières. 

Pour inverser la tendance,ce collectif est constitué de responsables d’Ong, des membres de la société civile, d’acteurs de la santé et de la presse pour apporter une réponse communautaire dans la riposte. C’est pourquoi, d’ailleurs cette nouvelle stratégie a fait l’objet d’un Comité de Développement Départemental (cdd). Selon Mama Samba Diao, coordonnateur du collectif « ensemble pour une santé pour tous » « la rencontre d’aujourd’hui, a pour objectif de présenter le projet de lutte contre la Covid – 19 avec une approche communautaire. 

En effet comme tout le monde nous avons constaté un relâchement inquiétant des populations voire une démission vis-à-vis des gestes barrières. Cela nous a poussé à réfléchir pour adopter de nouvelles stratégies communautaires pour barrer la route à la maladie. Nous avons trouvé une oreille attentive de la part des autorités territoriales administratives, des élus locaux, des acteurs communautaires, des populations. Cela nous a réconforté à continuer le combat pour circonscrire cette maladie. Aujourd’hui nous sommes à 85 cas positifs dans le département », estime-t-il. 

Le préfet du département de Vélingara, Saïd Dia, qui a présidé la rencontre, n’a pas manqué d’afficher sa joie. « Je suis séduit et satisfait de cette initiative du collectif des acteurs en apportant une nouvelle réponse à la lutte. C’est pourquoi, j’ai proposé de partager ces réflexions avec tout le monde. J’ai remarqué que chacun veut y mettre du sien », salue-t-il. 

Au terme de la rencontre,le collectif a jugé nécessaire de poursuivre la sensibilisation qui sera portée par les communautés pour arrêter la transmission de la maladie.