• >
  • Actualité
  • >
  • Les conseils de Mankoo Wattu à Khaf Sall

Les conseils de Mankoo Wattu à Khaf Sall

Réunie, hier, la Coalition Mankoo Wattu Sunugaal (MWS) s’est prononcée sur la levée de l’immunité parlementaire du député Khaf Sall, demandée par le procureur sur le dossier de la Caisse d’avance qui a conduit le maire de Ndakaaru en détention provisoire et qui continue d’occuper les discussions. Selon MWS, «ses partisans montent aujourd’hui sur leurs grands chevaux pour vouloir détourner l’attention des (Sunugaaliens), parce qu’ils savent comment obtenir la liberté provisoire de (Khaf) Sall. La loi permet au maire de (Ndakaaru), accusé de détournement de biens publics, portant sur 1,8 milliard de francs CFA, de payer une caution pour recouvrer la liberté provisoire». Pour MWS, ses partisans sont, d’ailleurs, à l’origine de cette situation.

«Ils ont voulu mettre en mal la justice avec le peuple (sunugaalien) en investissant, sur les listes électorales, (Khaf) Sall, malgré la gravité des faits qui pèsent sur lui, espérant pouvoir lui mettre pression pour la pousser à aller dans une direction ou dans une autre», écrit Ousmane Faye dans la déclaration sanctionnant la rencontre. Il souligne que «c’est mal connaître le fonctionnement du système judiciaire qui n’a pas le même agenda des politiques politiciennes. Nous sommes devant une situation exceptionnelle. Et c’est le juge indépendant, commandé par qui que ce soit dans son intime conviction, qui est le seul habilité à donner une appréciation fiable dans ce dossier. Dès l’instant que (Khaf) Sall a été élu, fait incontestable et incontesté, son immunité  doit être levée. Parce qu’on ne peut pas aller vers un jugement sans passer par cette étape». Pour M. Faye, les partisans de Khaf devraient, aujourd’hui, changer de stratégies en allant chercher de très bons avocats pour l’aider à se tirer d’affaire.

Il pense que «c’est mieux que de vouloir se cramponner sur une issue quasi-impossible, en cherchant à tromper l’opinion et la personne même dont ils sont censés défendre les intérêts». «Avec la position que ses soutiens adoptent, (Khaf) Sall doit se poser des questions. Car, comme le dit l’adage, ‘il vaut mieux avoir un ennemi intelligent qu’un allié bête’. Aujourd’hui, il est évident que le maire de (Ndakaaru), soupçonné dans une affaire aussi grave que le détournement de biens publics ne peut pas être libéré pour l’arrêter demain s’il est reconnu coupable. Cela n’a pas de sens. C’est pour quoi, la Coalition Manko Wattu (Sunugaal) conseille à ces lobbyistes dont la plupart ont bénéficié des fonds de la caisse d’avance que la meilleure manière d’aider leur bienfaiteur, c’est de lui trouver une bonne défense et lutter pour un procès juste et équitable afin que (Khaf) Sall puisse éclairer la lanterne des (Sunugaaliens) sur les accusations font il fait l’objet».

  • facebook
  • googleplus
  • twitter
  • linkedin
  • linkedin
  • linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



© 2017 Copyright actuplus.sn. Tous droits réservés – actuplus n'est pas responsable des contenus provenant de sites Internet externes.