• >
  • Sports
  • >
  • Les télés africaines sous le Diktat de Lagardère

Les télés africaines sous le Diktat de Lagardère

Restons toujours avec la télévision publique qui saigne grâve pour couvrir les matchs de football à l’instar de toutes les télévisions nationales africaines. Les télévisions africaines sont victimes du néocolonialisme. Elles subissent le diktat du groupe français Lagardère qui détient le monopole de la diffusion des tous les matchs de la Confédération africaine de football (CAF). Les Africains sont en train d’enrichir un groupe français en complicité avec des Africains, notamment les membres de la CAF. Il est incompréhensible, par exemple, que la RTS aille payer les droits de diffusion de 65 millions au groupe Lagardère en France pour diffuser le match du Sénégal contre l’Afrique. C’est une pratique initiée par l’ancien président de la CAF le camerounais, Issa Hayatou qui avait centralisé tous les droits des fédérations de football de l’Afrique. Auparavant, les télévisions publiques nationales demandaient juste une autorisation de diffusion au président de la fédération de football. L’élection du nouveau président de la CAF, Ahmad Ahmad avait suscité un espoir chez les responsables des télévisions publiques africaines. Seulement, ils constatent, que ce dernier est aussi sur les traces de son prédécesseur. A ce rythme, c’est le football continental qui va en pâtir.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter
  • linkedin
  • linkedin
  • linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



© 2017 Copyright actuplus.sn. Tous droits réservés – actuplus n'est pas responsable des contenus provenant de sites Internet externes.