Meurtre aux Parcelles – Un nigérian assassiné à coup de couteau

Une histoire de facture d’électricité a débouché sur mort d’homme, hier, en fin de soirée, quasiment à minuit, à l’unité 13 des Parcelles assainies. En fait, ce sont deux locataires, un Sunugaalien et un Nigérian, qui se sont battus à cause d’une histoire de facture d’électricité. Tous deux locataires dans le même appartement, Emmanuel Kalou et Abdel Kader Amar ont vu leur discussion dégénérer et aboutir à un drame. Kader voulait remonter le moral au Nigérian en lui disant de faire des efforts pour le paiement des factures, car c’est lui qui retardait toujours les autres locataires.
Mais l’échange, amical au début, est devenu houleux, nous rapportent nos capteurs, lorsque le Nigérian a bandé ses muscles pour montrer sa force à son colocataire. Les esprits s‘échauffent, Kader, agent de Phénix sécurité, détaché à l’ambassade de Cuba, a dégainé son couteau pour poignarder à la gorge et à l’épaule Emmanuel. Des coups de poignard qui ont été fatals au Nigérian qui a rendu l’âme sur le coup en se vidant de son sang. Informés, le Commissaire Aliou Ba des PA et ses éléments ont vite rallié la scène du crime. Abdel Kader Amar sera ainsi arrêté et placé dans la nuit en garde à vue à la police des Parcelles assainies. Quant au corps d’Emmanuel Kalou, il a été déposé par les Sapeurs-pompiers à la morgue de l’hôpital Le Dantec. Une autopsie devant être pratiquée pour les besoins de l’enquête.
  • facebook
  • googleplus
  • twitter
  • linkedin
  • linkedin
  • linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



© 2017 Copyright actuplus.sn. Tous droits réservés – actuplus n'est pas responsable des contenus provenant de sites Internet externes.