Le maire reprend son cachet

D’habitude, le maire de Louga, Moustapha Diop, déléguait sa signature à certains conseillers municipaux. A présent, les officiers d’état civil Amar Thiam, Pape Malick Sylla, Birahim Tall et Licka Diaw ne signent plus les certificats de résidence. Ils sont montés au créneau pour dénoncer «le calvaire des citoyens qui rencontrent d’énormes difficultés pour disposer d’un certificat de résidence ». Adjoint au maire de Louga, Djiby Diallo leur a apporté une réplique cinglante. «Le maire seul a la prérogative de toutes les signatures relatives à l’état civil, même s’il n’est pas résident. Il peut les déléguer à qui il veut, conformément aux dispositions de la loi en la matière. On ne comprend pas les raisons de ce vacarme depuis 24 heures autour d’un maire qui joue son rôle le plus normalement du monde. Il n’y a pas de quoi fouetter un chat», clame Djiby Diallo.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter
  • linkedin
  • linkedin
  • linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



© 2017 Copyright actuplus.sn. Tous droits réservés – actuplus n'est pas responsable des contenus provenant de sites Internet externes.