Mouvement «Arc-en-Ciel»

«Aucun pouce de terrain ne sera cédé au pouvoir, quant à la transparence et la régularité des élections à venir». Ces propos ont été tenus par le bureau  du mouvement «Arc-en-Ciel», qui s’est réuni autour de son Président Sheikh Mamadou Dieng. A cet égard, il a insisté sur « les dangers qui planent sur tout le pays, avec le «fichier électoral caché» que le Gouvernement a concocté, pour donner coûte que coûte un second mandat au Président Macky Sall. Selon lui, cette question importante a été soulevée lors de l’audience avec les Ambassadeurs de l’Union européenne tout comme la récusation de Aly Ngouille Ndiaye, ministre de l’Intérieur, comme organisateur de l’élection présidentielle. Et sur ce dernier point, «Arc-en-ciel» réclame la désignation d’une personnalité neutre, non sans demander au Président Macky Sall, «de tempérer ses partisans qui s’illustrent depuis quelques temps, par des rhétoriques insultantes et guerrières qui finiront forcément par trouver la riposte qui convient».

  • facebook
  • googleplus
  • twitter
  • linkedin
  • linkedin
  • linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



© 2017 Copyright actuplus.sn. Tous droits réservés – actuplus n'est pas responsable des contenus provenant de sites Internet externes.