• >
  • Actualité
  • >
  • Société
  • >
  • MATAM : MARCHE DE PROTESTATION CONTRE LES RETARDS DANS DES TRAVAUX D’INFRASTRUCTURE

MATAM : MARCHE DE PROTESTATION CONTRE LES RETARDS DANS DES TRAVAUX D’INFRASTRUCTURE

Plusieurs dizaines de personnes ont marché lundi à Matam (nord) pour protester contre les retards notés dans les travaux de l’Institut supérieur de l’enseignement professionnel (ISEP), de la digue de protection, de l’assainissement et de la voirie, a constaté l’APS.


La livraison, dans les meilleurs délais, des travaux d’assainissement et de voirie constitue également un des points de revendication de ces manifestants.

Ils sont partis du CEDEPS, arborant des brassards et foulards rouges en scandant « ISEP JOONI JOONI, ISEP tout de suite’’, sous l’œil vigilants de forces de l’ordre, avec la préfecture comme point d’arrivée où ils ont remis au préfet Diadia Dia un mémorandum.


Sur une banderole, on pouvait lire : « Halte au dilatoire, Matam exige son ISEP et sa digue de protection ».


’’Cette marche a pour but d’attirer l’attention de l’Etat sur les problèmes de l’Institut supérieur de l’enseignement professionnel (ISEP), de la digue de protection, de l’assainissement et de voiries. Nous avons eu à mener plusieurs plans d’actions à Matam et à Dakar (…) », a expliqué Seydou Ba, coordonnateur du mouvement d’échanges et d’entraide pour le développement social de Matam.

Les responsables de ce mouvement ont déjà rencontré le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique suite à une marche, a-t-il rappelé, ajoutant que « cette rencontre avait fait naître de l’espoir ».


Selon lui, le ministre avait promis que les travaux de construction de l’ISEP pourraient démarrer au mois de septembre 2018.


’’Mais, regrette-t-il, le constat est que rien n’a été fait. Les travaux d’assainissement qui devaient démarrer en janvier n’ont débuté que timidement au mois de mai dernier. La digue de protection annoncée depuis 2007 et remise à l’ordre du jour lors du conseil des ministres décentralisés de mars 2013 est toujours à l’étude’’.


Concernant l’ISEP, le préfet assure que ’’les choses évoluent positivement ».


’’Les camions sont en train de décharger du béton. Une réunion a été tenue pour voir les dispositions à prendre’’ afin que « l’entreprise nouvellement sélectionnée puisse très rapidement prendre les devants pour le démarrage des travaux », a dit Diadia Dia.


Pour la voirie, il affirme que l’entreprise est sur place pour effectuer les travaux dans le cadre du projet PROMOVILLES.


S’agissant du projet d’assainissement, « l’entreprise est en train de creuser des tranchées en vue d’installer le réseau », a également indiqué le préfet.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter
  • linkedin
  • linkedin
  • linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



© 2017 Copyright actuplus.sn. Tous droits réservés – actuplus n'est pas responsable des contenus provenant de sites Internet externes.