• >
  • Sante
  • >
  • ACCÈS AUX SOINS : UN « ACCENT PARTICULIER » MIS SUR LA COUVERTURE SANITAIRE UNIVERSELLE

ACCÈS AUX SOINS : UN « ACCENT PARTICULIER » MIS SUR LA COUVERTURE SANITAIRE UNIVERSELLE

Le gouvernement a mis un « accent particulier’’ sur la Couverture sanitaire universelle (CSU) dans le souci d’apporter l’équité à l’accès aux services de soins, a indiqué, le ministre de la Santé et de l’Action sociale.

« Il s’agit d’instaurer un système fiable et pérenne permettant à chaque citoyen de bénéficier pleinement de son droit à la santé », a-t-il souligné, lundi, précisant que le gouvernement du Sénégal ne cesse d’œuvrer pour un secteur de santé performant.
Abdoulaye Diouf Sarr présidait l’ouverture de la 59-ème Conférence scientifique annuelle du Collège ouest africain des chirurgiens (COAC) qui se tient jusqu’à jeudi sur le thème : « Assurer l’accès universel aux services chirurgicaux ».
Le Sénégal a fait un bond substantiel dans la mise en œuvre de la Couverture maladie universelle (CMU), prônée par le président Macky Sall dans le cadre du Plan Sénégal émergent (PSE), selon le ministre.
« Nous sommes arrivés à un taux de pénétration de 42% en seulement quelques années de mise en œuvre avec, dans chaque commune du pays, au moins une mutuelle de santé installée », a fait savoir le ministre de la Santé.
Il a aussi fait part d’une densification de la cartographie sanitaire avec l’ouverture de structures sanitaires de proximité, offrant des standards élevés de qualité des soins et d’hygiène.
C’est pourquoi, il s’est dit ’’heureux’’ de constater que le thème principal de la rencontre de Dakar est en phase avec les enjeux nationaux de santé du moment.
« Il s’agit de réfléchir et partager des expériences sur l’accès universel aux services chirurgicaux afin d’y apporter des solutions », a-t-il noté.
Le professeur Serigne Maguèye Guèye, président du Comité local d’organisation, a fait comprendre que pour la première fois, les activités de chirurgie liées aux COAC se déroulent depuis le début du mois de janvier dans plusieurs régions du Sénégal.
« Cela nous a permis d’opérer des centaines de malades, parmi lesquelles des personnes âgées, mais aussi de démarrer des pratiques assez novatrices dans certaines zones avec le démarrage de la chirurgie laparoscopique à l’hôpital de Fatick », a-t-il confié.
Professeur Titulaire en chirurgie urologique, Maguèye Guèye sera installé dans ses nouvelles fonctions de président du COAC jeudi à 10 heures 30 au King Fahd Palace à l’occasion de la cérémonie de clôture de cette 59 ème conférence.
  • facebook
  • googleplus
  • twitter
  • linkedin
  • linkedin
  • linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



© 2017 Copyright actuplus.sn. Tous droits réservés – actuplus n'est pas responsable des contenus provenant de sites Internet externes.